Agoè / Pollution de l’environnement et mise en danger des riverains : la brasserie BB Lomé dresse en toute irresponsabilité une montagne de tessons de bouteilles au milieu des habitations

Des habitants du quartier Totsi-Cacaveli à Agoè-Nyivé sont exposés par la brasserie BB Lomé à un danger mortel depuis belle lurette, situation qu’ils vivent en toute résignation. Les bouteilles cassées, entre autres de Youki, Guinness, Malta, Lager, ou de la très controversée Pils, finissent tout bonnement sur une décharge sauvage érigée derrière la grande clôture de la brasserie après les rails, au milieu des habitations. Il s’est dressé sur ce site une montagne verte de tessons de bouteilles, grande source de pollution aux conséquences inimaginables pour les populations.

Ce que le français Thierry Feraud, le directeur général de la brasserie BB Lomé, spécialisée dans la production et la distribution de boissons alimentaires, ne peut jamais rêver faire en France en région parisienne, il le fait au Togo. En toute impunité. Sans se soucier de la protection de l’environnement, encore moins de la santé des riverains, la brasserie BB crée une haute montagne artificielle toute verte faite de tessons de bouteilles en pleine ville. Une bonne manière pour Thierry Feraud de mettre en danger la vie de ses voisins immédiats et de se foutre éperdument de leur bien-être et de leur vie.

Des riverains désemparés

Les cris d’alarme et les nombreuses interpellations des riverains n’ont jamais pu arrêter le drame qui se joue dans ce quartier. Des pattes qui se tranchent sur des tessons de bouteille, des maladies étranges qui se développent pour cause de degré de pollution et de contamination de la montagne de verres, la réduction de l’espérance de vie, et des conflits dans certaines maisons, les conséquences directes et indirectes de cette décharge sont graves, et parfois irrémédiables.

 »Les tessons de bouteilles débordent le périmètre du site et se versent dans notre maison. On enregistre souvent des blessés, adultes comme enfants, des blessures graves parfois qui nécessitent des traitements coûteux. On a parlé en vain, les gens de la brasserie n’entendent pas raison. Il y a bien de locataires dans la zone qui refusent même de payer leurs loyers. Chez moi par exemple, à cause de l’envahissement imposé par ce site de décharge, la plupart des locataires déménagent, la maison se vide, et les nouveaux locataires rechignent à prendre chambre ici. Or, cette maison est toute ma source de revenus’‘, se plaint une vieille dame, propriétaire de maison.

Le choix de la facilité

Les bouteilles en plastique et en bouteille sont citées parmi les plus gros pollueurs au monde avec une biodégradabilité très longue, pouvant aller de 100 à 500 ans. En lieu et place d’un recyclage en bonne et due forme dans un milieu bien indiqué, la brasserie BB Lomé qui se présente curieusement comme entreprise citoyenne a fait le choix de la facilité, celui qui détruit la vie des riverains à petit feu. D’après nos informations, sur les bouteilles mises en circulation, seulement le tiers est récupéré pour réutilisation. Le reste est cassé et doit être soumis normalement à une valorisation matière : les verres sont fondus pour créer de nouveaux contenants en verre, ou utilisés dans le domaine de la construction comme matériau d’isolation ou comme sable de verre. Un investissement que Thierry Feraud et les siens évitent à tout prix, et comme au Togo, même partout en Afrique, les multinationales peuvent tout se permettre, la brasserie BB fait le choix de déverser dans la nature ces macro-déchets, sans se soucier de leur impact environnemental ou de leurs répercussions sur la santé humaine.

Eco-irresponsabilité

Avec une telle pratique non vertueuse et éco irresponsable, le DG de la brasserie BB a eu l’outrecuidance en décembre dernier d’aller poser la première pierre d’un centre agro écologique dans le même canton (Agoè-Nyivé) dans le cadre d’un projet visant la valorisation des 2400 m3/ d’eaux usées quotidiennement déversées par la brasserie BB. Un véritable paradoxe qui révèle les deux visages d’une société qui fait une chose et son contraire à la fois, celle qui vante à la bling bling sa politique de responsabilité sociétale, mais qui, derrière, est un véritable monstre qui piétine les droits des riverains à travers des pratiques qui mettent en danger leur vie. Le cas de cette montagne de verres plantée en plein milieu des habitations.

Les autorités locales au secours

Les habitants situés à proximité de la montagne verte de tessons de bouteilles de la brasserie BB, impuissants et fatigués de crier, interpellent le maire et le préfet d’Agoè-Nyivé pour que le plus vite possible, des mesures énergiques soient prises pour freiner la négligence et l’indifférence notoires des responsables de la brasserie face à leurs souffrances.

« Nous sommes convaincus que ces gens de la brasserie sont inconscients du caractère destructeur de la montagne qu’ils ont placée ici, elle a des effets nocifs sur notre vie, les autorités togolaises ne doivent pas se taire », décoche Anani A., riverain.

 

About Yves GALLEY

One thought on “Agoè / Pollution de l’environnement et mise en danger des riverains : la brasserie BB Lomé dresse en toute irresponsabilité une montagne de tessons de bouteilles au milieu des habitations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.