Maire de Yoto2

Yoto 2/ Une 3è session ordinaire essentiellement consacrée au bilan des activités

La commune Yoto 2 tient sa troisième session ordinaire de l’exercice 2020 depuis le 15 juillet. Les travaux de la première journée ont été essentiellement consacrés au bilan de plus de sept mois d’exercice. Ce bilan, jugé élogieux, a été présenté au public par Madame le maire, Sylvestre Adjra-Aziadekey.

Elus à l’issue des élections municipales du 30 juin 2019, les conseillers municipaux de Yoto 2 ont effectivement pris fonction le 21 octobre. En moins d’un an d’exercice, les balises pour un développement harmonieux de la commune se posent déjà, rendant verts les signaux d’un lendemain meilleur pour les populations.

Le bilan présenté par le maire s’articule autour de trois principaux points: organisation structurelle et administrative des services de la mairie; réalisations et formations, et les actions sociales.

Au point des réalisations, on note une réelle débauche d’énergie du bureau exécutif de la commune qui s’est employé, entre autres, à organiser les premières journées portes ouvertes et une foire destinées à la valorisation des produits locaux et à la visibilité de la commune; à assurer l’éclairage, par panneaux solaires, de la brigade de  la gendarmerie de Yotocope, et à ouvrir 6 bonnes fontaines TdE dans le canton d’Ahépé. Sur le plan des infrastuctures routières, dans le souci de désenclaver certaines localités, le conseil municipal a procédé à l’aménagement des pistes de Tchekpo-Dawou (09 km), de Tchekpo-Djigbe (10km) et de la piste Ahepe-Kouve.

Au registre de l’assainissement de la commune, on note le curage des caniveaux d’Ahépé et le dégagement de cinq grands dépotoirs sauvages dans les cantons d’Ahépé et Zafi avec l’appui de Scan Togo. En vue  de promouvoir l’éducation, sous l’égide du maire, des audiences foraines ont été multipliées pour l’établissement de milliers de jugements supplétifs aux élèves. Dans la même perspective, les travaux (en cours) de construction d’apatam amélioré de trois classes avec direction et sanitaires ont été engagés à l’EPP Tchekpo-Djigbe.

L’exécutif de Yoto 2 mise beaucoup sur les compétences locales pour relever les défis de développement, raison pour laquelle un accent particulier est mis sur la formation et le renforcement des capacités des jeunes. Douze ont été formés sur les techniques audiovisuelles de production de reportages sur l’environnement, cinq formés dans la ferme Ecole agroécologie bioénergies de la structure TMSU à Tsévié, le tout grâce au soutien financier de l’Ambassade de France.

Autre point du bilan, l’organisation structurelle et administrative des services de la mairie. On peut citer ici l’ouverture des services administratifs et financiers; la réorganisation du secrétariat visant plus d’efficacité; la dotation du centre d’état civil central d’un secrétariat et l’ouverture d’un centre d’état civil à Tchekpo Deve; la mise en place des trois commissions obligatoires; la formation des deux commissions des marchés publics, le rerutement et la formation de 11 nouveaux collecteurs, et la déclaration de la mairie et de tout le personnel à la CNSS. Sur le plan diplomatique, le maire Sylvestre Adjra-Aziadekey se montre très active. Elle a pu concrétiser l’adhésion de la commune à l’AIMF et à la convention des Maires en Afrique sub-saharienne, et obtenir un partenariat de la commune avec le groupe solidaire d’associations CONGAT/ICB&PADIE. Aussi des réunions périodiques avec les comités de base ont-elles permis l’élaboration, le vote et l’adoption du budget 2020. Suite à un concours doté de prix, l’armoirie de la commune a été réceptionnée.

Sur le plan des réalisations sociales, pour une meilleure implication de tous les acteurs de la cité, il est organisé de périodiques rencontres avec les autorités locales et les comités de bases (CCD, CVD, CDQ). Ces autorités s’investissent également dans l’assistance des personnes vulnérables. Ainsi, des kits alimentaires ont été remis à plus de 600 personnes dans le canton d’Ahépé au cours de rencontres d’écoute et d’échanges. Tournées de proximité, sensibilisations sur la salubrité dans le canton de Zafi, rencontres d’échanges avec les APE et parents d’élèves de quelques établissements scolaires de la commune, célébration de la journée internationale de la femme avec l’appui technique de l’Ambassade des États-Unis, sensibilisations sur diverses thématiques, les derniers mois n’ont guère été de tout repos pour l’exécutif de Yoto 2.
Présents au front de la lutte contre le Covid 19, le maire et ses conseillers ont fait de la sensibilisation des populations à travers divers canaux leur priorité en cette période de crise sanitaire. Ils ont, en outre, installé dans les lieux publics notamment dans les marchés 23 dispositifs de lave-mains avec savon, et doté tous les centres de santé, de police et de gendarmerie de lave-mains, gels et cache-nez. Dans les marchés et sur les places publiques, plus de  6 500  cache-nez ont été distribués.
Satisfaite? Madame le maire n’est pas euphorique.
« J’aurais aimé faire plus pour la population », glisse-t-elle.
Une modestie qui définit le caractère fort ambitieux de cette dame dans la lourde tâche que lui confèrent ses prérogatives.

 

Cette troisième session ordinaire, faut-il le rappeler, devrait durer quinze jours.

About Yves GALLEY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.