Chap, ces sucreries préférées des consommateurs…

« Chap, Y a pas match« ! Plus qu’un slogan, ces mots sonnent comme un cri de triomphe célébrant l’assise spontanée de la nouvelle gamme de boissons gazeuses mises sur le marché il y a moins d’un mois par la Société nouvelle de boissons (SNB). Les produits Chap cocktail de fruits, Chap cola au citron, Chap limonade, sont arrivés à pas de conquérants sur un marché où règnent déjà en maîtres leurs prédécesseurs, Djama Pilsner et Djama Lager. Lancée sur le marché le 16 novembre, la marque ombrelle Chap a séduit et conquis les consommateurs avant son lancement officiel le 02 décembre dernier devant un parterre de journalistes dans le jardin d’un luxueux restaurant de la place.

Conçus et fabriqués par l’expertise locale, les produits Chap, au goût unique, traduisent de par leur composition la haute préoccupation de la SNB pour la santé des consommateurs. En toute transparence, les vrais ingrédients de chacun des produits et les différentes valeurs nutritionnelles sont exposés, dans le souci de rassurer les consommateurs et de renforcer la crédibilité de la SNB.

Chap cocktail de fruits est un mélange de la pastèque, du fruit de la passion, d’ananas, de la pomme, le tout avec un arôme et une saveur sans pareil. Chap cola au citron est une boisson à base de cola avec du citron chargé de vitamines, de minéraux, avec un pouvoir de désintoxication, d’anti-inflammatoire et d’avantages immunitaires. Quant à chap limonade, elle est constituée de citron et d’eau sans colorants. Tous pétillants et très rafraîchissants, ces produits sont disponibles partout au Togo par le biais d’un réseau de distribution très dynamique et engagé. Ils sont vendus au prix de 350 fcfa la bouteille de 50 cl et de 200 fcfa la bouteille de 33 cl, et disponibles également en canettes. La canette de 33 cl de chap cocktail de fruits est vendue à 300 fcfa, les canettes de 33 cl de chap cola au citron et de la limonade sont vendues à 250 fcfa.

Les 3 parfums chap sont produits localement par une industrie locale, bien outillée avec une technologie à la pointe. Grâce à une campagne de communication stratégique, les nouveaux produits sont déjà très bien connus des consommateurs, qui en raffolent.

« Moi j’ai pris Chap Cocktail. Le goût et la saveur sont uniques. C’est carrément différent et meilleur que ce que j’ai toujours pris. J’en prends au moins une bouteille par jour », confie Arnaud A, surpris dans un bar non loin de la Cour d’appel de Lomé.

Et son ami Bruno de renchérir:

« J’ai poussé ma curiosité loin. J’ai goûté à chacune des trois boissons chap. Les trois me conviennent. Par exemple, chap limonade m’aide à bien digérer, Chap cola au citron me fortifie, je le prends également après avoir consommé beaucoup de viandes, histoire de me désintoxiquer. Pour bien me rafraîchir, j’utilise Chap cocktail. Pour moi, les trois produits sont utiles, et chacun a son rôle »

Visiblement, le grand défi de la SNB se résume à la production de boissons saines et vivifiantes qui ne mettent pas en danger la santé publique; elle n’est pas du tout engagée dans une course effrénée à la conquête de certifications, de médailles et de récompenses pompeuses afin de s’attirer des honneurs immérités pour mieux manipuler les consommateurs. Le meilleur certificateur de la qualité des offres d’une brasserie, ce sont les consommateurs.

« Chap, Y a pas match« , « Djama Djama », « Djama ou rien », des slogans qui ont envahi les bars, chantés partout aujourd’hui par les consommateurs des produits de la SNB, une brasserie à peine âgée de 8 mois.

 

About Yves GALLEY

Notre passion, l'info utile pour construire une cité meilleure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.