Justice/Arnaque au nom de hauts magistrats : Kodjo Gnambi Garba annonce l’ouverture d’une enquête judiciaire

Des individus véreux, avides de gain facile, dissimulés dans des toges de hauts magistrats, tentent d’extorquer de l’argent à des tiers, pour des fins ne relevant que de leur crapuleuse imagination.  C’est ce que condamne, avec la dernière vigueur, le procureur général près la Cour d’appel de Lomé, à travers un communiqué datant du 07 mai 2021.

 

« Depuis quelques temps, des individus peu scrupuleux se présentant tantôt comme monsieur Kodjo Gnambi Garba, procureur général près la Cour d’appel de Lomé, tantôt comme monsieur Poyodi Essolissam, procureur de la République près le tribunal de première instance de Lomé, réclament des sommes d’argent à des tiers en prétendant que les sommes réclamées sont destinées soit à couvrir les frais de procédure pour des affaires, disent-ils, pendantes en justice, soit pour aider les magistrats dont les noms sont évoqués, supposés être en détresse », pose le communiqué.

 

Le procureur général fait observer que « les acteurs judiciaires cités çà et là ne sont impliqués ni de près ni de loin dans ces sollicitations indues ».

 

Il ne s’agirait, en réalité,  que des cas d’arnaque, c’est pourquoi Kodjo Gnambi Garba condamne « vigoureusement ces comportements irresponsables et délictueux », et en appelle à la vigilance de tous pour « éviter de faire le jeu de ces délinquants qui n’ont pour seul souci que le gain facile ».

 

Le communiqué précise qu’une enquête judiciaire est ouverte en vue de démasquer ces délinquants et leur faire subir la rigueur de la loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.