Métiers de beauté/ Adar Fashion devient la 10e localthèque de la VMB

Après le lancement du Mercato de l’innovation le 08 mai à Lomé, La Vallée des métiers de beauté (Vmb) et la Convention des entreprises pour l’Afrique ( Cea) ont inauguré le 12 mai 2021 une nouvelle localthèque dans la capitale togolaise.

 

La boutique Adar Fashion est la dixième localthèque de la Vmb qui servira de vitrine pour les produits 100% locaux. Spécialisée dans la confection des accessoires de beauté, la boutique offre aux visiteurs une diversité de merveilles locales qui n’ont rien à envier aux marques internationales. Articles de décoration, accessoires de mode comme des sacs (hommes et dames, cartables, sacs pour ordinateurs), des bijoux en perles et en pagne, des porte-clés, des colliers, etc., forment la belle  galerie  de la boutique.

Pour Rachel Djargui, directrice générale de Adar Fashion, cette nouvelle localthèque prouve encore une fois l’avancée importante de la Vmb dans le monde de la production locale et de la beauté :

 

” Je suis plus que ravie de faire partie de cette institution très active qu’est la Vallée des métiers de beauté. Elle permet à nous artisans de croire en nos potentialités diverses. Cette nouvelle localthèque via ma boutique est une très bonne initiative puisqu’elle nous permettra de promouvoir nos produits locaux et de les commercialiser sur le plan national et international”, se réjouit-elle.

 

Faire valoir les produits made in Afrique et de placer les marques du Togo au sommet de l’art, de la mode et de la beauté est l’un principaux objectifs de la Convention des entreprises pour l’Afrique et sa présidente Dr Manon Adamou Aminatou, qui jette des fleurs à Rachel Djargui.

 

” Je suis très honorée d’être présente à cette cérémonie d’ouverture de la localthèque Adar Fashion. La directrice Rachel Djargui est à féliciter et à encourager parce qu’elle a opté pour le recyclage dans sa production de sacs, de bijoux, de perles qui sont des merveilles », s’est-elle émerveillée.

 

« Il faut valoriser la production locale en incitant la population à consommer les produits de nos artisans. Et pour amener les gens à suivre la cadence, il faut produire de la qualité qui sera mise sur le marché.  Et il faut aussi convaincre et aider les artisans à créer de véritables entreprises qui vont générer des emplois et réduire le chômage”, recommande la présidente de la Cea.

 

La localthèque Adar Fashion est située à Adidoadin, à 100 m de l’ancienne base de CECO BTP en allant vers l’Entreprise de l’union.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.