L’OTM outille la presse sur des thématiques liées à la fiscalité

Photo de famille: organisateurs et quelques participants autour du ministre de la Communication

L’Observatoire togolais des médias (OTM) a initié, avec le concours de l’Office togolais des recettes (OTR) une formation fiscale à l’intention des journalistes les 14 et 15 juin 2022 à l’Agora Senghor de Lomé. « La loi des finances exercice 2022, la taxe d’habitation et l’immatriculation foncière » est le thème retenu pour l’occasion.

Cette session de formation a été marquée par la présence du ministre chargé de la Communication, le Prof Akoudah Ayewouadan, du Commissaire des douanes et droits indirects, Essien Atta-Kakra représentant le Commissaire général de l’OTR.


Félicitant l’OTM pour cette initiative, le ministre Ayewouadan a salué la coopération entre l’OTM et l’OTR. “Cette formation est à encourager vu le thème important qu’elle porte. Face au savoir, il faut absolument être humble parce que les choses vont tellement vite, sont changeantes que la prudence doit être mise dans le traitement de l’information. Je salue la coopération qui s’est établie entre l’OTR et l’OTM. Le rôle que joue l’OTM au sein du paysage médiatique est un rôle décisif. Constater qu’une institution aussi importante que l’OTR donne sa confiance à l’OTM pour qu’il puisse se mettre au service des journalistes me réjouit à plus d’un titre. Je fonde l’espoir que cette collaboration se poursuivra et grandira!”, lance-t-il.

Dans le vif du sujet, plusieurs communications suivies d’échanges. Sur la taxe d’habitation, Dola Kodjo, inspecteur des Impôts et chef section fiscalités locales, a expliqué aux participants la nécessité et les fondamentaux de la taxe d’habitation, et la différence avec la taxe foncière. L’immatriculation foncière au Togo, une présentation de Pawanam Deabalo, chef division conservation foncière. L’expert, après avoir défini quelques concepts, a éclairé la lanterne des médias sur l’acquisition d’une parcelle de terrain, les modes d’accès à la propriété et la procédure de création du titre foncier.

Pour l’acquisition du terrain, le communicateur a tracé trois voies royales: la demande aux vendeurs des documents de propriété du terrain ; l’enquête auprès des voisins de la localité et auprès des chefs traditionnels, et la dernière, les vérifications nécessaires auprès des services compétents (Daema, Dguh, Cadastre). Le titre foncier qui est établi à l’issue d’une procédure légale est, selon l’expert, définitif et inattaquable. La dernière journée était consacrée à une formation pratique sur les dispositions applicables pour soutenir et enrichir des articles portant sur la fiscalité.
Pour le président de l’OTM, Fabrice Petchezi, cette formation vient à point nommé pour renforcer la capacité des journalistes à informer la population sur les contours fiscaux et fonciers.

” Nous avons initié cette formation parce que nous journalistes, ne maîtrisons pas totalement les lois fiscales et foncières du Togo. Le but de cette formation est de permettre aux journalistes de disposer des outils nécessaires pour la divulgation des informations axées sur les taxes d’habitation et autres concernant la loi des finances exercice 2022 », a-t-il souligné.

L’OTR et l’OTM exhortent la presse à susciter l’adhésion des populations aux différentes taxes, principalement la taxe d’habitation. De nouvelles formations dans un avenir proche sont en cours de réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.