17è foire internationale de Lomé, une opportunité à ne pas rater

Le site du Centre togolais des expositions et foires (CETEF) de Lomé « Togo 2000 » accueille du 30 novembre au 18 décembre 2022 la 17ème Foire Internationale de Lomé (FIL), événement placé sous le thème : « Compétitivité des biens et services pour la relance économique post covid-19 ».

Pour le ministre Kodjo ADEDZE du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale, lors de la cérémonie de lancement de ce grand évènement le 29 juillet dernier, “cette édition 2022 de la foire de Lomé vient à point nommé, pour redonner de l’espoir aux entreprises nationales et sous régionales”.

En effet, le CETEF rouvre ses portes pour accueillir une nouvelle édition de la FIL après deux ans de suspension due à la pandémie à coronavirus.

Monsieur Kodjo ADEDZE, Ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale

La 17e FIL s’inscrit donc dans la dynamique de la relance des activités économiques à l’ère post-covid, une véritable aubaine pour les opérateurs économiques nationaux et étrangers dans un contexte de crises économiques et de vie chère qui requiert une forte résilience.

«Face à la crise socio-économique généralisée, caractérisée par la hausse des prix des produits de première nécessité sous l’effet conjugué de la crise sanitaire avec son lot de confinement, l’extrémisme violent et de la guerre géopolitique qui continue en Europe, il est primordial de repenser les mécanismes de résilience. Ce qui aidera à faire face aux chocs endogènes et exogènes, mais aussi et surtout, de prendre des mesures urgentes de renforcement de capacités productives, de transformation et de commercialisation des produits agricoles et extractives, pour une reprise rapide», a souligné le ministre Adedze.

Opportunité à ne pas rater

La 17è FIL sera une vitrine pour les biens et services locaux et ceux de la sous-région.Elle va rassembler, pendant plus de 15 jours, près de 1000 exposants sur une superficie de quatre-vingts dix milles (90 000) m² et plus de 300 000 visiteurs, faisant d’elle, l’une des plus importantes foires de la sous-région. Les opérateurs économiques auront une occasion unique pour rencontrer des partenaires et sceller des partenariats d’affaires autant avec des fournisseurs qu’avec des clients. La période de la foire, qui coïncide avec la fin d’année est un moment idéal pour les achats et les grandes consommations.

“Au regard de tous ces avantages, nous pouvons affirmer sans risque de nous tromper que la Foire Internationale de Lomé est une opportunité à ne pas rater!”, soutient le ministre Adedze.

Mesures barrières

« La foire de Lomé se tiendra dans le strict respect des mesures barrières édictées par le gouvernement », a tenu à rappeler le secrétaire général du ministère du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale, chargé provisoirement des attributions du directeur du CETEF, Comlan YAKPEY, lors de la cérémonie de lancement.

Dans cette perspective est instaurée la digitalisation du processus qui permet d’acheter en ligne les stands et tickets d’entrée. Aussi les exposants et visiteurs sont-ils invités à agir dans l’anticipation en prenant les doses de vaccin anti-covid nécessaires.

Sur les prix des stands, une surface intérieure construite climatisée vaut 65.000FCFA (100 Euros) par m2 contre 55.000 CFA (75 Euros) si elle n’est pas climatisée. La surface extérieure coûte 35.000 FCFA (54 Euros) par m2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.